Autrefois, à Saint Dié, il y avait beaucoup d’industries.
Beaucoup d’usines textiles (Marchal, Duceux…) côtoyaient des bonneteries (Lehmann, Claude et Duval, Scarderer…).

dsc06518

(Usine Claude et Duval, de l’architecte Le corbusier)

« Quand ça n’allait pas dans un boulot, on quittait et on retrouvait le lendemain« . Au début, le travail se faisait en 2 équipes (« moi je prenais à 6h30 jusqu’à 15h« ).
Il y avait également une petite fabrique de pantoufles et sandalettes, la Maison Mansuy.
On trouvait aussi des imprimeries (Loos – Weick – Cuny sur les quais), des scieries (Rielle – Jacquot), la fonderie Burlin, la Miroiterie Claudel, une féculerie près du petit Robinson, une tuilerie près du collège Vautrin Lud.
L’entreprise Gantois existe depuis 1894 et était un gros employeur sur Saint Dié. Elle existe toujours, ainsi que Claude et Duval.

pa88000053

(Entrée de Gantois, avec le Rhinocéros et la devise « ma corne s’y brise« ).